Pauvreté des relations

En France, 1 personne âgée sur 4, a moins de cinq discussions par mois *

Dans notre société ultra-connectée, l’isolement des personnes âgées est une réalité choquante à laquelle nos équipes sont confrontées chaque jour.  

Partout en France, dans les centres-villes, les villages de campagne ou les banlieues, le grand-âge rime avec solitude et précarité.

*Source : « Les solitudes en France » Étude réalisée par l’institut TMO Régions pour l’Observatoire de la Fondation de France en janvier 2014 auprès de 4007 personnes représentatives de la population française de 18 ans et plus.

INVESTISSEZ VOTRE ISF DANS UN PROGRAMME
INNOVANT, SOLIDAIRE ET FRATERNEL

 

Notre ambition : imaginer des solutions innovantes d'hébergement et d'accompagnement pour permettre à des personnes âgées malades de vivre dans des lieux qui conjuguent dignité et convivialité.

2016, notre PREMIÈRE RÉALISATION

Un premier programme a été lancé à Beauvais en 2016 avec l’achat d’une grande maison qui accueille, en colocation, sept personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de troubles apparentés. Ne pouvant plus vivre seules à leur domicile mais encore suffisamment autonomes, elles bénéficient de la présence constante d’une auxiliaire de vie sociale et des visites de nos bénévoles. Ainsi entourées, elles peuvent vivre à leur rythme.

 

2017, nouveau projet

En 2017, à l’initiative de sa fondation abritée UTB et en partenariat étroit avec elle, la Fondation des petits frères des Pauvres souhaite lancer un nouveau projet pour permettre à des couples dont l’un des conjoints est atteint de la maladie d’Alzheimer de vivre ensemble et de conserver une vie sociale malgré la maladie.

Nos objectifs

Acquérir des appartements adaptés, à proximité d’une résidence gérée par les petits frères des Pauvres, la résidence Gautier-Wendelen, à Paris 19ème.

Soutenir chaque conjoint aidant grâce à un réseau de bénévoles qui lui fournira écoute, conseils, temps de répit...

Mettre en relation les couples accueillis pour qu’ils partagent des moments de convivialité et d’entraide.

Héberger temporairement dans la résidence Gautier-Wendelen les conjoints malades quand cela est nécessaire pour permettre à l’aidant de s’accorder un temps de répit et reprendre des forces.

Nos  besoins de financement

1,5 millions d’euros pour acheter 3 appartements et les adapter à l’accueil de personnes en perte d’autonomie.

don
Soutenez notre programme

75% du montant de votre don à ce projet est déductible de votre ISF,
dans la limite de 50 000 € de déduction, ce qui équivaut à un don de 66 667 €